Copyright

Auteurs du site web : Benjamin Putois & Mélinée Chapoutot

Tous les images sont libres de droit.

 

Top Panel
lundi, 29 novembre 2021
A+ R A-

Appel à participation

On vous aide gratuitement

L’association nationale de promotion des connaissances sur le sommeil (PROSOM) étudie la meilleure manière d’arrêter les BZD. En participant à son étude scientifique, sous réserve d’éligibilité, vous pouvez bénéficier gratuitement d’un accompagnement psychologique à distance (avec des psychologues en visioconsultation) et d’un suivi de 2,5 ans. En participant à cette étude, vous augmentez vos chances de vous libérer des BZD et vous aidez la recherche clinique pour une consommation raisonnée de tranquillisants.

Les inclusions ont débuté en mai 2021.

Comment procéder ?

1. Lisez les critères ci-dessous pour voir si vous pouvez bénéficier de notre programme.

2. Pré-inscrivez vous en cliquant sur le lien ci-dessous.

3. Dans les 1à minutes qui suivent votre pré-inscription, vous recevrez un email sécurisé qui vous donnera accès à une série de questionnaires à remplir (d'une durée d'une heure). En les remplissant:

- vous nous aidez à valider scientifiquement des échelles de mesures de la dépendance (que vous souhaitiez/pouvez réaliser le programme de sevrage ou non).

- vous réalisez la première étape nécessaire à notre équipe pour étudier votre dossier et en fonction de celui-ci vous proposer une première visioconsultation.

 

Pré-inscrivez-vous 

 

Critères d'inclusion

- Vous avez entre 18 et 70 ans et résidez en France (Ouverture à la Suisse prochainement). 

- Vous avez accès à un ordinateur avec une connexion internet haut débit, une webcam, un micro et un haut-parleur.

- Vous avez des insomnies au moins 3 nuits par semaine et pendant au moins 6 mois.

- Pour traiter ces insomnies, vous consommez régulièrement une BZD et une seule (au moins 4 nuits sur 7) depuis au moins 6 mois.

- Vous souhaitez réduire/arrêter votre BZD.

 

Critères de non-inclusion

Si vous présentez l'un des critères ci-dessous il est probable que vous ne pourrez pas bénéficier du programme:

- Présenter un autre trouble du sommeil que l'insomnie non-traité (par exemple, syndrome d’apnées obstructives du sommeil, mouvements périodiques des membres au cours du sommeil, syndrome des jambes sans repos).
- Présenter une dépression majeure ou une autre psychopathologie grave et non-traitée (par exemple, trouble bipolaire, psychose, trouble panique, trouble d'anxiété généralisée, trouble de stress post-traumatique, phobie spécifique, phobie sociale ou trouble obsessionnel-compulsif).
- Présenter actuellement une crise ou maladie pour laquelle les benzodiazépines ont été initialement prescrites (par exemple, douleur aiguë).
- Souffrir d’une maladie en phase terminale (par exemple, cancer, soins palliatifs).
- Souffrir d’une maladie cardiovasculaire, respiratoire ou endocrinologique instable.
- Avoir soi-même ou dans sa famille des antécédents de troubles cognitifs graves, de démence, de crises d'épilepsie, de lésions de la colonne vertébrale.
- Être enceinte ou allaitante.
- Présenter des antécédents de psychose.
- Présenter des idéations suicidaires.
- Présenter les critères d'un trouble lié à la consommation de substances (autres que la nicotine et hypnotiques) au cours des six derniers mois.
- Consommer de d'alcool ou du cannabis 3 nuits ou plus par semaine pour ses problèmes de sommeil.
- Consommer plus de 3 boissons alcoolisées par jour.

 

Pré-inscrivez-vous

 

Parlez-en à votre médecin

L'avis de votre médecin prescripteur est très important. Nous vous invitons à lui parler de notre étude et de votre souhait d'y participer. Attendez pour cela le retour de notre équipe suite à votre préinscription en ligne, car vous recevrez des documents que vous devrez faire remplir par votre médecin. Vous ne pourrez pas bénéficier de notre programme sans son accord.

Une page descriptive de l'étude a été rédigée à l'intention des médecins.

BENZODIAZEPINES

Les benzodiazépines sont des médicaments principalement prescris contre l'insomnie et l'anxiété.

DEPENDANCE

Efficaces à moyen terme, les benzodiazépines entraînement cependant des dépendances. 

S'EN PASSER

Il est difficile d'arrêter. Une personne sur 10 y arrive seule. Avec un soutien psychologique, 3/4 des gens y arrivent.   

L’engagement de la Fondation ALCEA

 

La fondation ALCEA a pour objet d'aider les personnes motivées à réaliser leurs aspirations professionnelles et de contribuer à la promotion et au développement de l'esprit d'entreprise et de l'innovation en Suisse et à l'étranger.

Fondation Alcea  |  c/o Bonnard Lawson | Rue du Grand-Chêne 8 |  CH-1002 Lausanne | Switzerland

PROJET FINANCE PAR :

Alcealogo.jpg

ACTEURS :